Author: matt

Oenotourisme : la vallée de Sonoma en Californie

Début octobre, le réputé site Lonely Planet sortait son guide pour tous les amateurs de vin qui se respectent. Un guide qui nous entraîne de la France à l’Italie en passant par le Liban ou la Géorgie. Plus de 52 régions viticoles du monde, dont notamment la très réputée vallée de Sonoma en Californie.

250 vignobles à moins d’une heure de Frisco

La vallée de Sonoma est avec la Napa Valley, l’une des régions vinicoles de la Californie. Située à moins d’une heure de San Francisco, au cœur du comté de Sonoma, la vallée compte plus de 250 vignobles. Pour tout oenotouriste, la vallée de Sonoma est ainsi une destination incontournable. En plus, désormais grâce au programme d’exemption de visa, le simple formulaire ESTA suffit pour se rendre aux Etats-Unis.

Ce formulaire permet en effet de se rendre aux USA sans visa et ce pendant deux ans ! L’occasion alors de partir dans cette vallée où est née la République de Californie. En effet, en 1846, c’est au cœur de la vallée de Sonoma que les paysans américains avaient revendiqué l’indépendance de la Californie auprès du Mexique.

napa_valley

De cette histoire tumultueuse, les crus de la région ont d’ailleurs conservé l’esprit rebelle qui animait jadis celui de leurs ancêtres. Mais Sonoma, ce n’est pas évidemment que le vin. C’est aussi une destination thermale d’exception avec des établissements prestigieux comme le Fairmont Sonoma Mission Inn. Profitant de la nature verdoyante et des sources thermales on y trouve le meilleur spa de Californie, le Willow Stream.

Direction viticole, la Vallée de Sonoma

Réputée pour ses très bons crus, la Vallée de Sonoma dispose de nombreuses appellations célèbres. On y trouve notamment l’Alexander Valley, Dry Creek Valley et la Russian River. Trois grandes appellations que l’on peut aller découvrir en parcourant la route nationale 12. Les novices quant à eux pourront s’initier à l’art de la dégustation. Des vignobles que l’on parcoure le long des petites villes de Guerneville et Geyserville pour découvrir des vins d’exception.

Entre deux dégustations de vin, la Vallée de la Sonoma, c’est aussi des musées incontournables comme celui dédié à Jack London ou Charles Shulz, créateur de Peanuts. Située à l’Est de la vallée de Napa, Sonoma affiche des ambitions moins luxueuses. On y trouve ainsi pas mal de produits plus ou moins abordables et les marchés publics et les « general store » accueille le touriste

Croisière catamaran ‘one way’ aux Grenadines

Pour optimiser la durée de vos vacances et profiter pleinement d’un croisière catamaran dans l’archipel des Grenadines, une excellente solution est d’organiser une croisière ‘one way’. Entendez par là, faire l’aller en bateau jusqu’au point le plus sud de votre croisière, puis le retour en avion pour l’équipage pendant que le skipper remonte seul avec le bateau. Cela peut vous faire gagner jusqu’à trois jours sur la durée de vos vacances et vous ouvrir des escales inaccessibles si vous aviez du faire les navigations retour… mode d’emploi.

Au départ de la Martinique ou de Sainte Lucie

Une croisière catamaran aux Grenadines commence généralement en Martinique si vous arrivez de France métropolitaine, de Sainte Lucie si vous arrivez d’Angleterre, du Canada ou des États Unis. Ces deux îles sont généralement choisies comme bases de départ du fait de leur facilité d’accès depuis l’Europe ou l’Amérique du nord, ainsi que de part les facilités qu’elles proposent pour la préparation d’un croisière.
Liaisons aériennes, flottes de catamarans, pièces détachées, facilités d’approvisionnement… tout est là pour permettre de concocter une croisière catamaran réussie.

En route vers les Grenadines

Partant de là, il vous faudra une ou deux bonnes journées de navigation pour rejoindre Bequia, la première île des Grenadines. Ensuite, votre croisière continuera par des navigations plus courtes, généralement d’une ou deux heures entre les îles, afin de pouvoir passer de mouillages en mouillage et découvrir pleinement ce paradis tropical qu’est l’archipel des Grenadines.

Vous pourrez rester sur la partie nord des Grenadines, celle qui dépend administrativement de l’île de Saint Vincent. Une telle croisière nécessitera une bonne semaine minimum si vous faites l’aller retour, alors qu’il vous suffira de 5 jours si vous souhaitez rentrer en avion depuis l’île d’Union.

Plage Mayreau

De la même manière, si vous souhaitez prolonger votre croisière catamaran aux Grenadines vers la partie sud de l’archipel, celle qui dépend administrativement de Grenade, il vous en coûtera un minimum de onze jours, alors qu’un ‘one way’ est tout à fait réalisable en huit jours. C’est une option à ne pas négliger, car cette partie est tout aussi belle que la première, et beaucoup moins fréquentée par les bateaux de location et les bateaux de charter, et l’on y passe régulièrement des nuits seul au mouillage, dans des endroit d’une pure beauté.

Rejoindre la Martinique ou Sainte Lucie en avion.

Que vous partiez d’Union ou de Carriacou, le principe est le même: pas de ligne aérienne régulière. Il faut affréter un petit avion de tourisme, loué avec pilote, pour réaliser le vol retour entre les Grenadines et Sainte Lucie, ou la Martinique, selon le cas.

Mais quel bonheur et quel spectacle magnifique de survoler à basse altitude îles, plages, lagons et barrières de corail que recèle l’endroit. Un merveilleux spectacle pour terminer en beauté une croisière de rêve.

Envol aux USA

Premier envol vers les États-Unis, les conseils

Les États-Unis sont un pays vaste regorgeant de curiosités et attractions touristiques à découvrir. Qui n’a jamais rêvé de partir aux USA au moins une fois dans sa vie ? Sa nature exubérante, ses villes mythiques, ses plages de toute beauté, ses sites et parcs naturels, son dynamisme et sa richesse culturelle… en font une destination touristique de choix en Amérique.

Premier envol vers les USA ? Voici quelques conseils pour bien préparer votre séjour et pour ne rien manquer une fois sur place.

Formalités administratives

Vous partez aux États-Unis pour la première fois ? Informez-vous sur les formalités d’entrée aux USA pour voyager partir l’esprit tranquille (Passeport, Esta, Visa…). Force est de constater que préparer un voyage aux États-Unis n’est pas une mince affaire. Il est important de bien s’organiser pour éviter tout stress inutile. Commencez par les formalités administratives d’entrée aux USA ! De nombreuses questions vous taraudent l’esprit concernant ces différentes formalités. Tout d’abord, il convient de noter que les autorités américaines exigent pour tout voyageur un passeport, sans visa. Vous devez avoir : soit un passeport biométrique ou électronique. Pour ceux qui ne sont pas en possession de l’un de ces deux passeports, ils devront avoir un visa. Ensuite, vous devez faire une demande d’autorisation par internet « l’Esta » (obligatoire).

envol usa

Transport

Vous souhaitez vous rendre aux USA depuis la France ou ailleurs, il faut évidemment prendre l’avion depuis Paris ou votre aéroport de départ. Puis, sachez que les aéroports internationaux dans le territoire américain sont vraiment nombreux. Los Angeles, New York, Miami, Atlanta, Chicago, Seattle, Dallas, et San Francisco… vous n’aurez que l’embarras du choix. Une fois sur place, vous pourrez louer une voiture pour découvrir la ville ou la région en toute liberté et sans contraintes. Sinon, vous pourrez également opter pour les transports collectifs américains (métro, bus…), le choix est vôtre. Pour vos déplacements d’une ville à une autre, sachez que les vols intérieurs sont très fréquents. L’avion demeure l’un des principaux moyens de transport les plus pratiques et les plus rapides du pays.

À voir/à faire

Vous vous rendez aux États-Unis pour la première fois, il important de bien organiser ses visites, que voir et que faire, quels sont les incontournables du pays ? Informez-vous sur LA destination pour ne rien manquer de votre premier voyage aux USA. Parmi les « must-see » du pays, vous ne manquerez sous aucun prétexte New York City (NYC). C’est l’une des plus belles villes des États-Unis, voire même de la planète. Sa fameuse Statue de la Liberté, ses gigantesques gratte-ciel, ses différents quartiers, ses musées et ses parcs… la ville a tout pour plaire.

Si vous voyagez en famille, ne ratez pas également « Disneyland » ! C’est l’un des plus beaux parcs d’attractions du monde. Difficile de résister au charme de ce magnifique parc. Cette visite inédite fera certainement le plus grand plaisir des petits et grands.  Au programme : se promener dans Main Street, entrer dans le monde fantastique des princesses au château de la Belle au bois dormant…

Les amateurs d’aventure et d’évasion partiront à la découverte de l’Ouest américain et ses parcs nationaux : Yellowstone, Sequoia, Yosemite…

Voici également quelques immanquables lors de votre premier voyage au pays des superlatifs : Las Vegas, La Nouvelle-Orléans, Les Sites amérindiens dans le Sud-ouest (compte un grand nombre de sites indiens, anciens ou contemporains), Chicago, Washington, Miami Beach (une des plus belles plages du pays)…